2015 - Besançon -> Le Puy-en-Velay


Récit du pèlerinage :

14 Août 2015, J-1

 

J-1

« Nous étions 27 à avoir rendez-vous à 16 heures à l’Escale Jeunes de Besançon, 23 cyclistes et 5 logisticiens ont chargé le camion, et tous sont partis, 23 à vélo et 5 en 4 roues. 5 sont arrivés secs et 23 … trempés. Un baptême orageux pour nos 6 nouveaux sportifs qui ont essuyé les caprices du temps pour cette micro-étape à J-1 du grand départ. Au bout du chemin, un grand arc-en-ciel surplombait la maison des familles magnifiquement achevée. Tous avons découvert avec bonheur le résultat de nos efforts tant dans la bâtisse, dans le mobilier, que dans la vie des quelques familles qui devraient y résider avec nous cette nuit-là… Après le repas, le traditionnel temps « spi » (spirituel) assorti du tirage au sort pour la formation des binômes a joliment clôturé cette première journée ensemble… »

 

 

Alice et Cyril

 

0 commentaires

15 Août 2015 - Jour J

 

Qu’avez-vous ressenti dans l’attente du jour J ?

 

Thom : Adrénaline, tension, impatience.

Pierre : La nuit a été difficile avant le grand départ car l’excitation m’a gardé éveillé.

Flo : Pour moi, un pèlerinage se prépare longtemps à l’avance, mon sac était prêt une semaine avant le départ. Je secouais les cuisses, les pédales me démangeaient.

 

Qu’avez-vous ressenti durant la prière, et les moments en groupe ?

 

Flo : La prière était très recueillie : c’est comme passer dans le pédiluve avant de rentrer dans le bain. Je me suis senti baigné dedans « se laver avant le pèle ».

Thom : Au réveil, on a chanté l’hymne RPLE et là je me suis senti dedans.

Pierre : Je me suis dit : « Soyons apte à ouvrir notre cœur pour vivre pleinement : accueillons et ouvrons nous à ce qu’on a préparé. »

 

Comment s’est passé le partage du repas ?

 

Flo : le chant  avec Alexis m’a fait chaud au cœur. J’ai regretté de ne pas partager plus avec les personnes qui nous soutiennent par manque de place, dans la salle du repas.

 

Votre impression au moment du départ :

 

A l’unanimité : Un départ humide !

Flo : On a vécu un grand départ RPLE : « 5 4 3 2 1 !!!!! On roule pour quoi ??? L’ESPOIR !!! »

Thom : C’est impressionnant un grand peloton de 22 cyclistes solidaires !

Flo : On s’est sentis vraiment accompagnés par les personnes présentes avec leur parapluie et leurs encouragements.

Pierre : Je ne me rends pas compte de l’ampleur de ce projet qui nous dépasse. C’est dans ces moments-là qu’on en prend conscience.

 

Quelques commentaires sur la première étape à vélo :

 

Pierre : 3 crevaisons pour moi ! Ce n’était pas simple me je me suis senti porté par le soutien de mon trinôme qui était là pour me donner un coup de main et me soutenir, ainsi que Louison et Léonor. Nous avons vécu une belle expérience sportive en relais pour rattraper le gros du groupe. Nous avons aussi rencontré des cyclistes, c’était un beau partage. Le fait de partage notre projet sur le vélo était super !!

Flo : Il y avait aussi ces 44 personnes en famille rencontrés sur la route : belle expérience partagée !

 

Comment avez-vous vécu votre soirée ?

 

Flo : L’équipe logement a trouvé un lieu de luxe. J’ai aussi aimé chanter l’hymne à la mairie où nous avons reçu un bel accueil chaleureux.

Pierre : Le temps spirituel au pied des marches, enfin en plein cœur du voyage a été marquant pour nous.

 

Si une seule chose était à retenir, laquelle citeriez-vous ?

 

Pour Thom, les encouragements au départ, sous la pluie, et la crevaison.

Pierre : Ma première rencontre avec Alexis, notre parrain, et son sourire.

Flo : On donne, on donne, et au fond je reçois tellement. RPLE c’est pas de jugements, de la déconnade : bref, une école de la vie !

 

Alice et Cyril

 

0 commentaires

16 Août 2015 - 2ième étape

 

Après une journée mouvementée et pluvieuse, l’étape fût plus agréable, sans pluie et parcours très roulant ! Où sont nos cols du haut-Doubs ?

 

Arrivés à midi, déjeuner sur l’herbe de la maison St Nicolas à Beaune. Mais avant cela encore fallait-il faire entrer le camion et la logistique, oups … le camion de la logistique, trop haut pour le portail de la cure. Merci à nos grimpeurs-bricoleurs et leurs astuces !

 

Après un temps de repos et douche, s’ensuivit une dégustation d’un vin de la région, avec modération pour les cyclistes ! Pas de quoi nous faire tourner la tête sauf pour le serveur qui a jonglé entre nos 27 consommations …

 

De retour à la cure, l’archevêque a célébré la messe dominicale à la chapelle pour clôturer la journée.

 

Chacun commence à prendre ses repères au sein du groupe.

 

A demain pour de nouvelles aventures ! 

 

Josi, Léo, Mimi, Véro, Alice et Cyril

 

0 commentaires

17 Août 2015 - 3ième étape

0 commentaires

18 Août 2015 - 4ème étape

 

Dame logistique : Pouvez-vous nous réveler le programme de votre journée ?

 

Ce matin à 8h30 nous assistons au départ des cyclistes. Malgré le monde, c’est bien Taizé, pas de ménage à faire ! Au programme de ce matin courses pour le ravitaillement des cyclistes et les repas de midi.

Arrivée à Chauffaille pour le déjeuner, le buffet sera prêt quand les cyclistes arriveront. Après le repas nous rangeons la vaisselle et les tables dans le camion. Direction la pharmacie pour la voiture et l’Abbaye de Padines pour le camion. Rendez-vous en fin d’après-midi pour le goûter et l’accueil préparé pour les Bénédictines… Pour une fois, pas besoin de se soucier du repas, nous sommes gracieusement invité.

 

Quelle est l’ambiance dans les véhicules ?

 

Le camion possède le seul, l’unique et précieux guide Michelin car le GPS de la voiture n’est pas fiable. Autant dire que la voiture à tout intérêt à suivre le camion pour trouver les petites routes. Dans chaque véhicule, l’ambiance est au rendez-vous. Nous encourageons les cyclistes quand nous les croisons (applaudissements, klaxon, musique).

 

Quelles sont les moments clés de votre journée concernant la relation avec les cyclistes ?

 

Le bilan de mi-parcours du soir, nous a permis de prendre conscience du lien qui nous unis au cycliste.

 

0 commentaires

19 Août 2015 - 5ème étape

 

Nous avons particulièrement apprécié les temps de prière commune avec les jeunes de Taizé le midi et le soir de notre arrivée. Chacun d’entre nous paraissait apaisé, nous avons vécu à notre façon ce temps spirituel tout en étant unis dans la prière.

 

Gaëlle

 

 

Taizé fut une étape enrichissante, apaisante grâce aux chants de la communauté. Le ciel était couvert mais le soleil rayonnait dans les cœurs. La joie nous a remplis au moment de retrouver notre ami Maxime. Tous les ingrédients étaient réunis pour redémarrer de plus belle le lendemain.

 

Jean-Marie 

 

0 commentaires

20 Août 2015 - 6ième étape

Votre ressenti pour cette étape ?

 

 L’étape en dents de scie très éprouvante était emplie de fraternité et de soutiens les uns envers les autres. La finalité à la Chaise Dieu s’est précédée d’une belle ascension de 5km.

 

Qu’avez-vous pensé de la visite de l’abbatiale ?

 

 La visite de l’abbatiale faite par un des frère après la célébration dans l’ancien réfectoire était emplie de connaissances et de savoirs ! Les bâtiments et leurs contenus nous offre un regard nouveau sur la mort à travers diverses fresques de la marche funeste. Nous avons tous été envouter par la grandeur, la majesté et la grâce de ce lieu.

 

Que pensez-vous apporter à ces communautés qui nous accueillent ?

 

 Le repas avec les frères a été un beau moment de partage. L’accueil nous a fait chaud au cœur ! Les frères ont été touché par l’action que l’on mène.

 

Votre sentiment sur la veillée ?

 

 Le soir était un moment poignant avec le visionnage du film « de toute nos force » dans le même esprit que notre projet RPLE

 

0 commentaires

21 Août 2015 - étape final

 

- Au matin du dernier jour, quel était votre état d’esprit ?


Ce matin nous étions impatientes, excitées à l’idée d’arriver et de retrouver les cyclistes.

 

-Comment avez-vous vécu l’arrivée ?


Réponse de Claire, cycliste : Nous n’avions aucune appréhension pour cette étape après la dure journée d’hier.  Aujourd’hui, les 45 kilomètres sont passés vite. La dernière étape était bien car nous sommes arrivés tous ensembles. En effet, nous nous sommes retrouvés, cyclistes et logistique 4 kilomètres avant l’arrivée pour faire la descente ensemble. Les nouvelles cyclistes du groupe étaient devant afin de profiter pleinement de leur première arrivée. Comme chaque année, l’émotion était au rendez-vous.
Pour la logistique, c’était un moment très émouvant. Nous avons aimé être derrière les cyclistes pour les derniers kilomètres et vivre l’arrivée avec eux.  Le passage de la pancarte de la ville nous a beaucoup marqué : câlins et embrassades étaient au rendez-vous!

 

- Qu’avez –vous retenu de ce premier après-midi au Puy?


Cet après-midi au Puy, nous avons été émerveillé par la beauté du lieu (rues pavées, cathédrale, statue de la vierge Marie…). La rencontre avec un cadre de santé de l’hôpital investi dans son travail était très intéressante.  Cet homme a créé une association il y a 7 ans : « je ris, je guéris », qui finance les besoins du service (jeux, livres, décoration, animations…). Les échanges nous ont apportés autant qu’à lui. Pour clôturer l’après-midi, nous avons eu le privilège d’animer une Eucharistie dans l’une des chapelles de la cathédrale.

 

0 commentaires