ETAPE 7 : Lucca -> Sienne

Nous ne savons pas s'il y a un temps idéal pour traverser la Toscane, mais nous, nous l'avons fait sous 40'C. Dur dur ! 

Les paysages valaient le détour aujourd'hui : nous avons vu beaucoup d'oliviers, de cyprès, de vignes et de palmiers. Au km 19, nous sommes d'ailleurs passés près d'une palmeraie : Cyril n'en démord pas, pour lui, il s'agissait d'une plantation de sapins de Noël...

 

Ce matin, la première chose que nous ayons faite a été d'embrasser Alexandrine, pour son anniversaire. Nous avons eu droit à un gâteau ce midi de la part de la logistique pour l'occasion. Mais chut, interdiction de dire son âge !

Juste avant midi, nous avons eu un petit soucis au niveau de l'itinéraire. Bertrand, Cyril et Blandine ont alors eu la chance de voir le premier panneau indiquant Rome! Lorsque nous nous sommes tous retrouvés, au pied du village de Monterrigioni, Cyril a troqui un nouvel hébergement pour le groupe. Nous restons donc ce soir dans ce village, plutôt que d'aller plus loin que Sienne, sachant que nous faisons demain une journée de repos (amplement mérité!) là-bas. Selon le président européen de la Via Francigena, avec qui nous sommes en contact, ce petit village fortifié est le plus beau village de l'itinéraire.

A demain, et merci pour tous vos messages de soutien et d'encouragement!

 

PS: Comme nous l'a suggéré Anne-Sophie, depuis la France, nous avons enquêté et nous avons démasqué le coupable qui semait des clous sur la route devant Bertrand! Il s'agit sans aucun doute d'Emilien, puisque depuis qu'il est en logistique, Bebert le sanglier ne crève plus! Peut être qu'une prière à l'ange qui protège les roues, l'ange Oliver, a également permis d'épargner le valeureux cycliste...

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0