19 Août 2014 - 5ième étape

 

Interview de Nathalie (dit Nath) et Thomas par Marion et Cyril

 

Départ de « St Maurice sur Fessard » :

 

Nath : « Le Chant ‘’Couronnées d’Etoiles’’ fut très émouvant au départ des cyclistes. »

 

Thomas : « Le 1er groupe, dont je faisais parti, a été désorienté avec un faux départ. » 

 

Matinée :

 

Nath : «  Nous sommes allées en courses à l’Intermarché. Les barres de céréales et les compotes étaient notre priorité ! Les cyclistes en raffolent. »

« Marion, notre chauffeur de qualité a eu une conduite souple et dynamique tout au long du parcours. Nous avons pu suivre les cyclistes avec l’équipe logistique au complet, et j’ai pu les mitrailler de photos ! Nous avons bien ri »

 

Repas

 

Nath : « Il a fallu trouver un lieu de bivouac pour le déjeuner, non sans peine ! Après quelques difficultés, nous avons réussi à cuisiner un merveilleux repas : salade sucrée salée et pâtes bolognaises revisitées. En conclusion de ce petit repas une crème dessert plutôt délicieuse. »

 

Après-midi :

 

Nath : «J’ai bu un petit jus de fruit en terrasse à Angerville avec l’équipe logistique. » « ‘’Course’’ de voiture, nommé tank pour les intimes de la logistique ! »

 

Thomas : « Le paysage se composait de grandes plaines avec des plantations diverses et variées. »

« Pour agrémenter tout ça, une séance photo campagnarde le long de la route n’aura pas été de trop ! »

 

Arrivée à Chartres + Soirée

 

Nath : « Course poursuite entre cyclistes et tanks. Mais les cyclistes n’ont pas eu le dernier mot ! »  

« Nous avons chaleureusement été accueilli par la famille Morel (ancienne résidente de l’Escale jeunes de Besançon). Nous avons alors partagé des chants et le temps spirituel tous ensemble. »

« La soirée a fini en beauté avec un « son et lumière » sur les façades de la Cathédrale deChartres. Magnifique !! »

 

Thomas : « Arrivée plutôt difficile car deux de notre groupe ont crevé leur chambre à air. »

 

Nuit :

 

Nath : « On s’est bien installés dans toutes les pièces de la maison Morel. Puis la nuit fut longue et intense ! »

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0