5 Août 2011 - 6ième étape

Une journée qui commence plutôt difficilement : pendant que nous sortons les affaires dehors, une petite pluie commence puis s'intensifie et nous oblige à protéger les affaires avec les couvertures de pique-nique le temps de les ranger dans le camion. Le premier groupe part, et au moment pour le second groupe de partir, une panne est découverte sur l'un des vélos qui doit alors être remplacé. Malgré tout, ce retard nous permet de partir avec la fin de la pluie !

 

La première partie de la matinée est marquée par un relief légèrement vallonné. Mais l'ambiance joyeuse l'emporte sur le mauvais temps. Nous chantons et nous nous arrêtons même pour manger une crêpe au sucre sur un marché !

 

La deuxième partie de la matinée est constituée de longues descentes et de grandes montées, avec l'état de fatigue avancée du groupe cette partie est particulièrement usante ! Certains ont mal aux jambes, d'autres au dos ou aux cuisses…

 

Nous en profitons pour nous perdre pour ne pas rompre avec nos habitudes mais la nature sauvage de la Corrèze nous étonne et nous ravit.

 

Lorsque nous arrivons enfin à Saint Céré pour manger, un superbe plat de pâtes au saumon et le retour du soleil nous attendent.

 

Nos jeunes camionneuses décident alors de nous rejoindre à vélo. Mais la pente élevée de la route oblige Florent et ses muscles à les remorquer à l'aide d'une bonne ficelle jusqu'en haut. Direction : Rocamadour.

 

Cette magnifique cité médiévale s'offre alors à nous. Une courte visite nous amène jusqu'à la chapelle Notre Dame où nous célébrons notre messe quotidienne sous le regard de la vierge noire. Un repos bien mérité et une bonne douche (la deuxième des garçons depuis le départ !) attendent tout le monde à Gramat. Nous sommes tous bien fatigués. Bonne nuit.

 

Le binome Jean-Charles et Emilien

Écrire commentaire

Commentaires : 0