3 Août 2011 - Billet des accompagnateurs en voiture

Dimanche matin :

 

Quel camion allons-nous trouver ? Ouf pas tros gros et déja conduit. En vue de la journée : petit dejeuner 

bien copieux. Une bénédiction des cyclistes avant le depart très prenante.L'intendance arrive à Chaussin

juste avant l'arrivée des cyclistes le soir: formation des binomes après une prière.

 

Lundi : 

 

"Vous avez recu, vous, le royaume de Dieu mais les autres n'en entendent parler que sous forme

de paraboles. Préparation "à la chaine de velo" des sandwiches. On sait qu'à Taizé on a faim et donc

préparation d'un gateau de semoule maison en complément alimentaire.

Arrivée à Taizé, couchage dans les marabouts : dur dur.

 

Mardi : 

 

"Jésus appelle ses 12 discipleset se mit à les envoyer 2 par 2 il leur donna le pouvoir de soumettre 

les esprits mauvais.2 prières à Taizé nous élevent tous au dessous du matériel.

"Satané" GPS qui veut absolument nous faire prendre les nationales.

Premiere grosse étape. Le soigneur doit se préparer ainsi que les cantinières. Temps sur les vélos plus

long que prévu. Préparation d'un repas à base de pomme de terre sur une place réservée à la pastorale 

de Chauffailles. Les passants : "Bon appetit". Une partie "féminine" de l'intendance se risque sur les vélos pour

terminer l'étape : 30 km...bravo !

Arrivée du véhicule et accueil magnifique de la famille Dallemagne. A peine le temps de prendre une douche

et de s'essuyer...:     "SOS ! nous sommes au bord de la route, à un rond point avec un feu rouge !!!!"

Tu vas (François Mélot) les récuperer et pendant ce temps avec la famille on prépare le repas du soir, 

sachant qu'un bon matelas nous attend.

 

Le soir :

 

"Oh mon binôme heureusement que tu étais là pour m'aider ! Quand tu étais fatigué, c'est

Moi ton Dieu qui te portait"

 

Mercredi :

A regret direction les "Coudes" sans huile. Pour le véhicule une petite montée et que de la descente. Juste le temps d'installer les nappes à Pont Dore les voilà tout fringuants. Baignade dans l'Allier, et du paic dans le Camion. Un break a été envisagé aux cuisines ... repos !

 

Françoise et Fancois Mélot

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0